S'identifier - S'inscrire - Contact


Elections fdrales de juin 2010

Comme lors de chaque chance lectorale, nous nous lanons dans le dbat.
Mais nous n'avons pas les forces vives des partis politiques et comme les dlais sont trs courts, nous devrons nous limiter dans nos dmarches.
Nanmoins, nous vous offrons dj sur ce site un rassemblement dinformations et dactualits sur les lections fdrales de juin 2010.

Bonne lecture

L'quipe de lObservatoire indpendant de lEnvironnement en Brabant wallon.

Consultez galement notre avertissement aux lecteurs et commentateurs.





les lections 2010 dans la presse


Agorati


Le MR s'en prend la «flamandisation» de la SNCB

 Les nouvelles des partis francophones  Vendredi 13/05/2011  Version imprimable

Source :

Le Mouvement Réformateur s'en est pris vendredi à ce qu'il a qualifié de «flamandisation» de la SNCB, dénonçant la fermeture du centre de triage de Ronet et la délocalisation de ses activités à Muizen, près d'Anvers, une décision à l'origine d'une action de grève de la CGSP-Cheminots qui paralyse la gare de Namur.

François Bellot, le Chef de groupe MR au Sénat, a vilipendé cette façon d'agir dans un communiqué:       «On perçoit chez Logistics les conséquences d'une flamandisation comparable à ce que nous avons mis au jour à l'armée,» a déclaré François Bellot au nom du MR. Les critiques du MR ne concernent pas seulement la «flamandisation» de la SNCB. Elles s'adressent aussi à la majorité en Wallonie: «...la Région wallonne n'a aucune politique de développement ou de plan stratégique pour le transport de marchandises » (...) « Il y a une volonté flamande mais aussi un immobilisme wallon. De plus, coté flamand, quand un grill de triage est démantelé, il est aussitôt reconverti en zone d'activités, et donc idéalement situé,» a affirmé François Bellot. Pour le MR, la S.A Logistics fait preuve de «désinvestissement et de mépris pour l'activité fret en Wallonie qui, au travers de ses choix stratégiques, concentre toute l'activité en Flandre, particulièrement autour du pôle anversois.» «Le choix de démantèlement du centre de triage de Ronet ainsi que l'option retenue par la S.A. Logistics de recourir à des conteneurs A400 à forte capacité placera à court terme la Wallonie hors de toute l'activité marchandises du groupe SNCB,» craint François Bellot. Le Sénateur MR souligne par ailleurs que la ligne Athus-Meuse récemment modernisée pour plus de 400 millions d'euros n'est pas adaptée au passage de convois de conteneurs A400. «Le transfert d'activités logistiques sur la Flandre entraîne la concentration du personnel vers les plates-formes flamandes et une forte réduction de personnel affecté aux activités marchandises en Wallonie et donc un affaiblissement du volume de l'emploi offert par cette entreprise publique sur le territoire wallon,» a encore dit François Bellot. Le MR demande maintenant que les responsables de la SNCB viennent rapidement s'expliquer au Parlement sur leurs choix. Les Réformateurs invitent aussi le Groupe SNCB à améliorer le dialogue social, dénonçant une fois encore les grèves sauvages et la nécessité de fixer les conditions d'assurer la continuité des services publics dans les contrats de gestion, en d'autres termes d'assurer un service minimum.   

Articles portant sur des thmes similaires :