S'identifier - S'inscrire - Contact


Elections fdrales de juin 2010

Comme lors de chaque chance lectorale, nous nous lanons dans le dbat.
Mais nous n'avons pas les forces vives des partis politiques et comme les dlais sont trs courts, nous devrons nous limiter dans nos dmarches.
Nanmoins, nous vous offrons dj sur ce site un rassemblement dinformations et dactualits sur les lections fdrales de juin 2010.

Bonne lecture

L'quipe de lObservatoire indpendant de lEnvironnement en Brabant wallon.

Consultez galement notre avertissement aux lecteurs et commentateurs.





les lections 2010 dans la presse


Agorati


Asile: Didier Reynders demande à Philippe Courard une concertation avec les communes concernées

 Les nouvelles des partis francophones  Jeudi 28/10/2010  Version imprimable

Source :

Didier Reynders a demandé ce jeudi au nom du MR que le Secrétaire d'Etat Philippe Courard organise une concertation avec les communes concernées par la décision prise la veille d'ouvrir de nouvelles places d'accueil dans quatre casernes et dans les futurs bâtiments de la protection civile à Gembloux. Le problème de l'asile a, en effet, été à nouveau évoqué jeudi lors de la réunion d'un Comité ministériel restreint (kern). Mercredi, un Comité restreint  avait décidé d'ouvrir quelque 2.000 nouvelles places d'accueil dans quatre casernes (Bastogne, Bierset, Weelde et Houthalen-Helchteren) et dans les futurs bâtiments de la protection civile à Gembloux. Dans les heures qui ont suivi, plusieurs bourgmestres ont protesté et souligné le manque de concertation préalable.

Ainsi à Bastogne, le Bourgmestre MR Philippe Collard s'est dit mercredi «absolument défavorable» à la décision prise par le Gouvernement de créer quelque 500 places d'accueil supplémentaires pour demandeurs d'asile dans la caserne de la ville. «Cette décision a été prise sans aucune concertation préalable avec les Bourgmestres concernés,» a déclaré Philippe Collard.  Pour la Députée MR et Bourgmestre de Jurbise Jacqueline Galant, Présidente de la Commission de Naturalisation à la Chambre, «le problème n'est pas du tout réglé:» «Le problème actuel, c'est qu'il y a vraiment eu un appel d'air, une image idyllique de la Belgique, quand les étrangers entendent qu'en Belgique, quand on y arrive, on est accueilli soit dans un hôtel, s'il n'y a pas de place dans un hôtel, il y a des astreintes de 250 à 500 Euros par jour, vous vous rendez compte de l'image que l'on donne de cette Belgique et donc je pense qu'au-delà des mesures de prévention qui sont faites pour le moment, il faut vraiment des mesures au niveau des flux d'entrée et des flux de sortie. Il faut que les deux soient en parallèle. Et il faut aussi savoir qu'on est le seul pays européen à accepter des demandes d'asile venant de ressortissants européens. On est le seul pays européen encore à appliquer cette mesure et donc il faut absolument que le Gouvernement prenne des mesures d'ensemble parce qu'aujourd'hui, il y a une grave crise d'accueil en Belgique,»  a expliqué Jacqueline Galant.

Et la Députée MR de relever les problèmes qui existent dans les initiatives locales d'accueil et aussi avec les Européens. «Est-ce que vous trouvez normal, par exemple, je prends le cas de ma Commune, qui est très concret, Jurbise, que nous devions accueillir des ressortissants bulgares, alors qu'à mon avis, il n'y a pas la guerre pour le moment en Bulgarie.... Parce que l'asile, c'est quoi, c'est accueillir des personnes qui sont en danger ou menacées dans leur pays d'origine. Donc je pense que là, on est en dehors de la procédure d'asile et donc si on refusait déjà toutes ces demandes, je pense qu'on libérerait des places, ça, c'est une chose,» a encore expliqué la mandataire MR.

Articles portant sur des thmes similaires :